Οι μέρες είναι λίγες και φεύγουν γρήγορα
Κι όποιος στη ζωή και τον έρωτα είναι θεατής
Δεν είναι αθώος

*

Σάββατο, 24 Νοεμβρίου 2007

Temps délébile


Je ramasse lentement
soigneusement mes morceaux
porcelaines moulages de mauvais goût
Je vide aux ordures
le cendrier plein de mots
Il faut que je lave et sèche mon rire
Je n’ai plus d’autre chemise blanche à mettre
Tu as de nouveau supprimé les lignes
et trompé la grande ourse
afin qu’elle donne le mauvais cap
au rafiot pourri de mon attente.


© Γιάννης Τόλιας


Μετάφραση στα Γαλλικά MICHEL VOLKOVITCH